Ă©motionelle

les 7 intelligences multiples de #gardner

ET TOI ? QUEL EST TON SUPER POUVOIR ? đŸ’


1 đŸ’ L’intelligence linguistique

C’est la capacitĂ© Ă  ĂȘtre sensible aux structures linguistiques sous toutes ses formes. Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez les Ă©crivains, les poĂštes, les orateurs, les hommes politiques, les publicitaires, les journalistes, etc


On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui aime lire, qui parle facilement, aime raconter des histoires et aime en entendre, qui aime les jeux avec des mots (mots croisĂ©s, Scrabble, etc.), les jeux de mots, les calembours.
La plupart des systùmes d’enseignements reconnaissent cette intelligence.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©e
 
, on est facilement en Ă©chec scolaire.
Des manques dans cette capacitĂ© Ă  mettre en mots sa pensĂ©e peut Ă©galement crĂ©er le sentiment d’ĂȘtre incompris (en particulier face Ă  ceux qui maĂźtrisent mieux cette intelligence) et engendrer des rĂ©actions de violence.


2 đŸ’ L’intelligence logico-mathĂ©matique

C’est la capacitĂ© Ă  raisonner, Ă  calculer, Ă  tenir un raisonnement logique, Ă  ordonner le monde, Ă  compter. C’est l’intelligence qui a Ă©tĂ© dĂ©crite avec beaucoup de soin et de dĂ©tails par Piaget en tant que ” l’intelligence “.
Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez les mathĂ©maticiens et les scientifiques, les ingĂ©nieurs, les enquĂȘteurs, les juristes, etc 

On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui aime rĂ©soudre des problĂšmes ; chez ceux qui veulent des raisons Ă  tout, veulent des relations de cause Ă  effet ; ceux qui aiment les structures logiques, et aiment expĂ©rimenter d’une maniĂšre logique ; chez ceux qui prĂ©fĂšrent la prise de notes linĂ©aire ; etc.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©eon a du mal Ă  organiser des tĂąches complexes, Ă  donner un ordre de prioritĂ© Ă  une succession d’actes ; Ă  comprendre le sens d’une dĂ©marche scientifique, Ă  comprendre la signification d’un phĂ©nomĂšne ; Ă  dĂ©monter un appareil ou un processus pour en comprendre les parties ; Ă  utiliser le raisonnement dĂ©ductif ; Ă  se servir d’appareils fonctionnant avec une grande logique (comme un ordinateur).


3 đŸ’ L’intelligence intrapersonnelle

C’est la capacitĂ© Ă  avoir une bonne connaissance de soi-mĂȘme.
Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez les Ă©crivains, les ” sages “, les philosophes, les mystiques.
On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui a une bonne connaissance de ses forces et de ses faiblesses, de ses valeurs et de ses capacitĂ©s ; chez ceux qui apprĂ©cient la solitude ; qui savent se motiver personnellement ; qui aiment lire, qui Ă©crivent un journal intime ; qui ont une forte vie intĂ©rieure.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©eon a du mal Ă  tirer partie des expĂ©riences, Ă  rĂ©flĂ©chir sur ce qui a bien marchĂ© et comment amĂ©liorer ce qui a moins bien marchĂ© ; Ă  prendre le contrĂŽle de sa vie, de son apprentissage, Ă  se donner des buts ; on est plus sensible Ă  l’opinion de groupes ; on cherche (et on trouve) un responsable extĂ©rieur Ă  ses Ă©checs.


4 đŸ’ L’intelligence interpersonnelle

C’est la capacité à entrer en relation avec les autres.
Elle est particuliÚrement développée chez les politiciens, les enseignants et les formateurs, les consultants et les conseillers, les vendeurs, les personnes chargées des relations publiques.
On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui entre bien et facilement en relation, se mĂ©lange et s’acclimate facilement ; chez ceux qui aiment ĂȘtre avec d’autres et ont beaucoup d’amis, ceux qui aiment bien les activitĂ©s de groupe ; chez ceux qui communiquent bien (et parfois manipulent), chez ceux qui aiment rĂ©soudre les conflits, jouer au mĂ©diateur.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©e, il y a risque d’enfermement de la personnalité ; on se coupe du plaisir d’ĂȘtre avec d’autres, de travailler ensemble ; on perd des richesses issues du travail en coopĂ©ration. On risque de devenir aigri, misanthrope, critique de l’humanitĂ© dans son ensemble.


5 đŸ’ L’intelligence visuo-spatiale

C’est la capacitĂ© Ă  crĂ©er des images mentales, et Ă  percevoir le monde visible avec prĂ©cision dans ses trois dimensions.
Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez les architectes, les paysagistes, les peintres, les sculpteurs, les naturalistes, ceux qui tentent d’expliquer l’univers, les stratĂšges de champ de bataille, les metteurs en scĂšne, etc

On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez celui qui a un bon sens de l’orientation ; chez ceux qui crĂ©ent facilement des images mentales ; ceux qui aiment l’art sous toutes ses formes ; ceux qui lisent facilement les cartes, les diagrammes, les graphiques ; ceux qui aiment les puzzles, ceux qui aiment arranger l’espace ; ceux qui se souviennent avec des images ; ceux qui ont un bon sens des couleurs ; ceux qui ont besoin d’un dessin pour comprendre ; etc.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©eon peut avoir des difficultĂ©s dans les processus de mĂ©morisation et de rĂ©solution de problĂšmes. Car les images produites dans le cerveau aident Ă  la pensĂ©e et Ă  la rĂ©flexion. Pour beaucoup de scientifiques cĂ©lĂšbres, leurs dĂ©couvertes les plus fondamentales sont venues de modĂšles spatiaux et non de raisonnements mathĂ©matiques.


6 đŸ’ L’intelligence kinesthĂ©tique

C’est la capacitĂ© Ă  utiliser son corps d’une maniĂšre fine et Ă©laborĂ©e, Ă  s’exprimer Ă  travers le mouvement, d’ĂȘtre habile avec les objets.
Elle est particuliÚrement développée chez les danseurs, les acteurs, les athlÚtes, les mimes, les chirurgiens, les artisans, les mécaniciens.
On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui contrĂŽle bien les mouvements de son corps ; chez ceux qui aiment toucher, sont habiles en travaux manuels ; ceux qui aiment faire du sport, aiment jouer la comĂ©die ; chez ceux qui apprennent mieux en bougeant, qui aiment faire des expĂ©riences ; l’enseignant la reconnaĂźtra dans l’élĂšve qui se trĂ©mousse s’il n’y a pas suffisamment d’occasions de bouger, chez celui qui se lĂšve en classe pour tailler un crayon ou mettre un papier Ă  la poubelle.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©el’enfant comme l’adulte risquent de ressentir leur corps comme une gĂȘne dans de nombreuses circonstances de la vie courante.


7 đŸ’ L’intelligence musicale LUNGUISTIQUE

C’est la capacitĂ© Ă  ĂȘtre sensible aux structures linguistiques sous toutes ses formes. Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez les Ă©crivains, les poĂštes, les orateurs, les hommes politiques, les publicitaires, les journalistes, etc


On reconnaĂźt particuliĂšrement cette intelligence chez quelqu’un qui aime lire, qui parle facilement, aime raconter des histoires et aime en entendre, qui aime les jeux avec des mots (mots croisĂ©s, Scrabble, etc.), les jeux de mots, les calembours.
La plupart des systùmes d’enseignements reconnaissent cette intelligence.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©e
 
, on est facilement en Ă©chec scolaire.
Des manques dans cette capacitĂ© Ă  mettre en mots sa pensĂ©e peut Ă©galement crĂ©er le sentiment d’ĂȘtre incompris (en particulier face Ă  ceux qui maĂźtrisent mieux cette intelligence) et engendrer des rĂ©actions de violence.


8 đŸ’ L’intelligence naturaliste

C’est la capacitĂ© Ă  reconnaĂźtre et Ă  classer, Ă  identifier des formes et des structures dans la nature, sous ses formes minĂ©rale, vĂ©gĂ©tale ou animale.
Elle est particuliĂšrement dĂ©veloppĂ©e chez le naturaliste, qui sait reconnaĂźtre et classifier les plantes et les animaux ; chez tous ceux qui s’intĂ©ressent au fonctionnement de la nature, du biologiste au psychologue, du sociologue Ă  l’astronome.
On la reconnaĂźt chez ceux qui savent organiser des donnĂ©es, sĂ©lectionner, regrouper, faire des listes ; chez ceux qui sont fascinĂ©s par les animaux et leurs comportements, qui sont sensibles Ă  leur environnement naturel et aux plantes ; chez ceux qui cherchent Ă  comprendre la nature et Ă  en tirer parti (de l’élevage Ă  la biologie) ; chez ceux qui se passionnent pour le fonctionnement du corps humain, qui ont une bonne conscience des facteurs sociaux, psychologiques et humains.
Si elle n’est pas suffisamment dĂ©veloppĂ©eon se coupe du monde de la nature ; on a du mal Ă  s’y intĂ©grer, Ă  l’observer et Ă  la respecter. (source : https://www.mieux-apprendre.com/)

Qui serai bien utile des la rentré en classe de CP !!

đŸ‘‡đŸŸđŸ‘‡đŸ»đŸ’đŸ€©
Partant du constat que l’image que beaucoup de gens ont de nous, restant figĂ© a leur yeux, đŸ‘Œleur correspondantes peut ĂȘtre, l’image Ă©volue.. Nous vieillissons, nous apprenons, comprenons et nous le vivons..

car nombreux son nos dĂ©rangement, nos sentiments de solitudes lors de discussions pro ou de vie privĂ©, peut ĂȘtre que les passions sont pas les mĂȘmes, que l’Ă©ducation ou l’environnement ne leur permet pas d’ĂȘtre attentif a vous..

Ou les personnes que vous aimez ne connaissant pas certains concepts ou suptilitĂ©s que vous avez dĂ©jĂ  compris vous allez pouvoir aider subtilement a donner des Ă©nergies de paix a vos amies dans la communication, le dĂ©veloppement personnel et professionnel puisque savoir c’est pouvoir obtenir une infos qui mĂšnera vers le vĂŽtre d’objectifs.. De vie, mais pas que.. Car nous apprenons chaque jours et le partageons a qui le ressent ou y est prĂȘt.

et bientot vous partagerez des intĂ©rĂȘts des emotions, beaucoup plus profond avec des ames qui vont enttendre et ĂȘtre plus attentif a vous. đŸ™‰.

Former sa vie : le concept
đŸ‘‡đŸ»đŸ‘‡đŸŸđŸ‘‡đŸ»đŸ‘‡đŸŸđŸ‘‡đŸ»đŸ‘‡đŸŸđŸŒˆđŸ’«đŸ’
IMPACTER POSITIVEMENT SES AMIES.
Le concept de FORMERSAVIE :
– Relater des concepts d’informations participatives Ă©volutifs pensĂ©s,
FACEBOOK : @formersavie
https://www.facebook.com/formersavie/

jerome clavel

Formersavie.fr est un blog wordpress SEO en #conscience, visant la Croissance personnelle de chacun par la réalisations de Landing Pages gratuites à destinations de nos partenariats et de nos Auteurs en catégorie Social média , émotionelle , heuristique et philosophique.

Plus d'articles